Vous voulez en savoir plus ? Posez ici votre question

Les solutions Ruckus choisies pour le festival Solidays 2017

Les solutions Ruckus choisies pour le festival Solidays 2017
Date de publication : 26 juin 2017
Les solutions Ruckus choisies pour le festival Solidays 2017

"Solidays 2017 : QoS des réseaux d'un festival de 200 000 participants garantie.

Se basant sur des solutions Ruckus Wireless (Groupe Brocade), le spécialiste des réseaux pour l'événementiel Trombone a assuré les liaisons réseaux sur le festival Solidays, du 23 au 25 juin 2017.

80 artistes, des staffs techniques associés, les équipes logistiques, les boutiques et... 200 000 festivaliers ont besoin d'accès réseau et Internet durant les trois jours du Festival Solidays. L'édition 2017 s'est déroulée du 23 au 25 juin 2017 à l'Hippodrome de Longchamp, avec environ une semaine de montage avant et autant de démontage après. Le tout se déroule sur un site, l'Hippodrome de Longchamp, qui est en pleine rénovation sous l'égide de France Galop. Parmi les nouveautés de l'édition 2017 est venue se glisser la création d'un camping pour 3000 personnes sur site où, là encore, il s'agissait d'assurer une connexion Internet aux festivaliers.

Pour la troisième année consécutive, le défi a été relevé par le spécialiste des réseaux pour l'événementiel Trombone. Celui-ci dispose de son propre matériel, à base de solutions fournies par Ruckus Wireless (Groupe Brocade), qu'il connaît et est capable d'installer rapidement sur un site provisoire tel qu'un festival ou bien une manifestation comme le meeting de victoire d'Emmanuel Macron au Louvre. N'oublions pas que, en 2017, chaque participant à un événement va chercher à partager sur les réseaux sociaux, en temps réel, des photos, des impressions ou même des vidéos filmées en direct. 

Une dizaine de VLAN sur un réseau physique d'une trentaine de bornes Wi-Fi

Trombone a donc mis en place une infrastructure Wi-Fi d'une trentaine de bornes principales avec quelques bornes complémentaires pour des structures telles que les algécos ou quelques bâtiments en béton. Son travail commence par une étude de couverture, où l'alimentation électrique possible n'est le moindre des défis, et se poursuit par le déploiement de son infrastructure. Vient ensuite l'administration du réseau. Sur le même réseau Wi-Fi, une dizaine de VLAN ont été créés. A côté de celui du grand public ont ainsi été créés des VLAN pour la billetique (douchettes de contrôle des billets à l'entrée), un pour les distributeurs automatiques de billets, un pour le réseau de vidéosurveillance, etc.

Chaque réseau doit avoir sa propre qualité de service, les diffusions Périscope des festivaliers n'étant évidemment pas prioritaires sur les fonctions de sécurité. Mais l'un des intérêts de la solution utilisée est de permettre la répartition de la bande passante entre VLAN au niveau de la borne elle-même. Il n'y a donc pas d'engorgement aval du réseau. Les bornes ont également la possibilité d'orienter leurs flux vers un utilisateur prioritaire en cas de besoin grâce à un jeu de miroirs interne (de 6 à plus de 4000 arcs divisant les 360° possibles). Les administrateurs du réseau peuvent également, en temps réel, décider d'allouer plus ou moins de bande passante à tel ou tel VLAN. Selon l'instant donné, en effet, différentes équipes peuvent avoir des besoins plus ou moins importants ou plus ou moins prioritaires. 

Un réseau techniquement complexe

nacelle avec borne

Le défi est d'autant plus complexe à relever que l'on est dans l'événementiel, donc l'éphémère. La connexion Internet est assurée par la fibre optique mise à disposition par France Galop sur un site en chantier pour 200 Mb de bande passante. Les incidents relatifs au chantier lui-même ne constituent pas un risque négligeable. La liaison entre chaque borne Wi-Fi principale et l'arrivée de la fibre est assurée par des ponts radio IP 5 GHz. Faute de « points hauts » naturels, Trombone a placé les bornes Wi-Fi sur des nacelles télescopiques faciles à déployer sur un site difficile, avec des pelouses. L'ensemble des matériels sont positionnés sur le plan du site -géré sous Autocad- d'où des calques peuvent être extraits avec les informations utiles à chacun.

 

Le fait d'utiliser du matériel pré-packagé et bien maîtrisé permet à Trombone de réaliser facilement son déploiement. Cela lui donne donc du temps pour gérer tout le reste : l'arrivée de la fibre mais aussi le plan de fréquence. Normalement, chaque intervenant (comme Trombone) dispose de bandes de fréquences précises. Mais il arrive que des prestataires créent un « réseau sauvage » (non-déclaré) venant perturber le réseau Wi-Fi. Des sondes permettent alors de détecter la source de l'incident et d'en trianguler la position. Cela donne la capacité aux organisateurs d'aller régler rapidement le problème.

Géolocalisation du matériel 

Là où le Wi-Fi a besoin de beaucoup d'énergie pour une couverture limitée mais une bande passante importante, un réseau LORA est à faible consommation, faible bande passante mais très large couverture (bien au delà du site) avec une faible consommation. Un réseau LORA a ainsi été déployé avec une seule antenne durant le festival. Ce réseau permet de remonter les informations de géolocalisations des bornes GPS placées sur divers véhicules et matériels.

Cette remontée d'information permet de savoir à un instant donné où se situe un véhicule d'intervention d'urgence mais aussi de lutter contre le vol."

Article rédigé par  Bertrand Lemaire, Rédacteur en chef de CIO